Permaculture relationnelle

écohameau matin d'avril

Prendre soin de la Terre, Partager Équitablement, Prendre soin de l'humain

La permaculture peut se comprendre comme culture de la terre,

mais c'est limiter la permaculture à sa seule dimension PERMACOLE.

C'est la réduire à une fraction de ce qu'elle est,

un seul des 7 domaines dans lesquelles elle peut s'exprimer.

Ces 7 domaines sont schématisés dans la fleur de la permaculture.

Cliquer sur l'image ci-contre pour les voir.

L'application de ces principes dans les autres domaines de la vie et particulièrement dans les relations ouvre la permaculture
dans toute sa dimension PERMACULTURELLE.

Pour une société permaculturelle
économie, éducation, bien–être, culture, gouvernance, santé

Bien que toutes les dimensions de la vie humaine figurent

sur le diagramme de la fleur de la permaculture, il est très rare que les principes soient mis en oeuvre dans d'autres domaines qu'en agriculture. Pourtant ils donnent un éclairage très pertinent sur les relations entre humains, entre les humains et l'environnement et les relations de soi‑même avec soi‑même.

perma-flr-ww-021,0131.png

 FORMATION 

23–25 octobre

Chaque principe est une porte

sur la pensée systémique et holistique,

chacun offre une perspective différente

qui peut s'interpréter à plusieurs niveaux

de profondeur et de mise en oeuvre.

Les 12 principes de la permaculture

Les 12 principes de la permaculture sont des outils permettant de réinventer notre environnement, nos comportements et nos relations de façon créative.

Ce sont des principes généraux, leur mise en oeuvre est bien différente selon les régions et les situations, selon le contexte familial, économique, social, politique. Tous ces contextes sont résumés dans la fleur de la permaculture.

• Observer et interagir – Connaitre les besoins fondamentaux des humains,

• Capter et stocker l’énergie – Ce que le groupe apporte, trouver du plaisir à créer,

Créer une production – Réseau de relations saines, réciprocité des services,

Autorégulation et rétroaction – Comportements les moins dépendants possibles,

Ressources et services renouvelables – Chacun apporte quelque chose qui enrichit les relations, répartition des compétences,

Valoriser les déchets – Aller toujours dans le sens de l'enrichissement personnel et relationnel,

Partir de l'ensemble pour arriver aux détails – Chacun est responsable de la part qui'il prend dans la relation,

• Chaque élément est en relation avec les autres – Aucune compétence ne doit être détenue par une seule personne du groupe

Simplicité à petite échelle et patience – Chacun effectue un travail de connaissance de soi

Valoriser la diversité – L'expression émotionnelle, la façon d'aborder un apprentissage est spécifique à chaque être humain

Utiliser et valoriser les interfaces – Partage des idées et surtout des perceptions et émotions personnelles

• Créativité face au changement – Changer de regard, s'adapter en exprimant toujours son plein potentiel