Danses Tantriques

Rencontre de la danse

À la fin de notre séjour à Kovalam, nous parlons de notre projet de visiter les temples de Khajurāho. Les deux enseignants sont très surpris par rapport à la longueur du trajet, une journée d'avion depuis Trivandrum. Nous les rassurant en disant que nous le savions en préparant ce voyage.

L'enseignant en massage ayurvédique propose de nous mettre en relation avec une famille là‑bas qui nous accueillera avec plaisir.

À Khajurāho, nous prenons un taxi qui assure connaitre l'adresse que nous cherchons et qui nous surprend en nous y menant effectivement directement, sans aucun détours et sans demander à personne sur le chemin ! Ce qui, en fait, nous parait éminemment suspect. Nous pensons à un rabatteur qui nous mène à son hôtel de référence. Le fait que ce soit effectivement une famille ne change rien. Nous descendons avec méfiance. Le chauffeur descend avec nous et se dirige vers la porte, ce qui est encore plus bizarre. Pour le moment rien qui ne semble réellement insécurisant alors nous laissons faire en ouvrant l'œil. Pour en rajouter une couche, il insiste pour nous accompagner à l'intérieur. À notre grande surprise, il touche les pieds de la maitresse de maison. Puis il nous présente en 20 secondes et repart aussitôt, nous laissant une peu bête. Le temps de quelques secondes car la famille est très attentive et nous met à l'aise de suite.

Nous comprenons peu à peu que la famille est bien connu localement pour la grande qualité de leurs prestations en danse et chant.

La mère de famille s'appelle Vāmikā. Belle comme la déesse dont elle porte le nom.


 

Après un cours d'essai, nous nous engageons pour suivre des cours avec elle.

La chance fait que nous arrivons justement quinze jours seulement avant le Khajuraho Nritya Samaroh, un festival de danse se voulant international. Vāmikā ne sait pas exactement qui sera là mais nous aurons peut‑être la chance de voir des danseuses qu'elle dit être divines et elle part dans l'énumération d'une liste de nom dont l'exotisme les faits plus appétissants les uns que les autres bien que nous n'en connaissions aucun.

Vāmikā comprend bien vite au vu de notre recommandation et de nos questions très ciblées que ce qui nous intéresse sont les traditions ancienne en lien avec le yoga et le tantrisme.

Pendant ces 15 jours, nous pratiquerons intensément, plusieurs heures de pratiques quotidiennes, pour apprendre et comprendre comment l'expression de soi éclot dans les gestes de tout les jours.


 

La veille de notre départ, une des gamines de la maison vient nous chercher dans notre chambre vers 21 h. Elle nous fait signe de ne pas faire de bruit et nous amène dans la salle principale, Vāmikā est en tenue de danse des grandes occasions et couverte de bijoux. Elle nous dit d'un air entendu que nous avons 30 min pour nous préparer si nous voulons assister à une cérémonie de nuit.

La voiture est laissée dans un village, nous marchons 20 min et arrivons dans un petit temple isolé dans la campagne. Tout le monde arrive à pied de différentes directions.

En dernier arrive un homme envers qui tous montre une grande considération. Nous apprendrons qu'il s'agit du fils d'un mahārāja.

Après la cérémonie, Vāmikā circule parmi les spectateurs et fini par passer un collier à l'un d'eux. Désigné pour passer la nuit avec elle…

Au petit matin, encore halluciné par notre irréelle soirée, nous repartons vers le véhicule qui nous reconduit à la maison de Vāmikā.

Une longue journée entre doute de ce que nous avons réellement vue et certitude d'avoir était extrêmement privilégié.

À la maison, Vāmikā n'est pas là. Personne ne dit un mot sur ce qui c'est passé la veille. Chacun vaque à ces tâches quotidienne comme les autres jours.

En fin d'après‑midi, nous prenons un taxi pour la gare qui nous conduira à Umaria. Nous ne revoyons pas Vāmikā ce jour là et nous n'osons pas demander de nouvelles. Mais nous reviendrons plusieurs années auprès de Vāmikā pour suivre la voie de la libération du mouvement.

Quoi

La danse tantrique c'est laisser le corps se mettre en mouvement.

C'est un voyage initiatique vers l'état naturel qui est sensation, vibration et présence.

Une gestuelle développée à la fois en pleine présence et sans contrôle.

Un mouvement basé sur le relâchement des tensions, sur ce que le corps dit de ce relâchement.

Exploration du mouvement spontané, de la position naturelle, de la respiration libérée, prendre plaisir à jouer.

Comment

Dans la danse tantrique, le corps et l'esprit sont inséparables. On peut ainsi accéder à l'intelligence du corps et à l'incarnation de l'esprit.

Portés par la puissance et la bienveillance du groupe nous dansons et méditons, sur des sons naturels ou artificiels. En milieu naturel juste avec les sons présents dans l'environnement ou avec des musiques précises ou même danser sur du silence.

Souvent laissées libres de s'exprimer, dans certaines sessions, les émotions qui surgissent alors peuvent être mobilisées puis canalisées via des archétypes proposés. Exprimer ces archétypes habituellement brimés nous libère physiquement et psychiquement.

Dans tous les cas, on part de l'immobilité et du ressenti pour laisser le mouvement s'installer naturellement et progressivement.

La vision du cœur, dans une expérience ludique et conviviale, dans son plaisir et sa légèreté… ou son déplaisir et sa lourdeur.


 

Danse d'éveil, danse de l’être, danse exprimant l’origine de toute créativité. Une danse‑méditation.

La danse comme méditation

Rencontre de soi

La méditation est la rencontre de la tranquillité apportée par la profondeur de la présence à soi.

La danse tantrique développe cette intériorité par l'écoute et l'éveil à la présence sensible du corps.

Mouvement intérieur

Au‑delà des sensations habituelles se trouve un mouvement intérieur naturel, lent et profond qui précède le geste volontaire et le guide, qui guide chaque pas de notre vie.

En nous ouvrant à la conscience de ce mouvement intérieur il aide à nous relier à l’essentiel.

Percevoir ce mouvement intérieur naturel permet de faire un pont entre la méditation et la dimension sacrée du corps. Ce mouvement profond conduit à la perception globale et unifiée de l'entièreté de ce que nous sommes.

En accédant à ce mouvement, on accède à l’essence du vivant. Ce mouvement se vit à travers notre expression corporelle. Ce mouvement intérieur nous illumine.

La danse tantrique entre en relation avec le lieu d’émergence de ce mouvement.

Expérience directe

Rentrer dans la méditation par la danse tantrique permet d'approcher une expérience directe de l’homme et de l’univers par l'ouverture à des dimensions de soi inconnues dans d'autres types de méditation.

La danse nous invite à vivre une découverte. Entre existence et transcendance la danse ouvre un espace de connaissances que seule l’expérience directe peut révéler.

La danse se produit portée par le flux de la présence à soi. Elle laisse paraitre l’ouverture induite par l’énergie du flow.

Flow

Arrière‑plan de toutes pratiques, le flow est un état d'immersion total dans le présent et de joie spontanée.

Dans l'état de flow, les perceptions et les sensations deviennent des supports pour être conscient : perception de la présence dans le corps, de la présence dans l'espace.

La danse tantrique ouvre des perspectives plus profondes par l’alchimie du flow en ouvrant à une expérience de lumière et de vie pleine.

En invitant le mouvement intérieur à s'épanouir on entre dans un état d’abandon et de liberté où le corps est habité, fluide.

Lorsqu'une perception surgit dans notre champ d'attention, au lieu de l'activité habituelle d'interprétation, rediriger consciemment sa capacité de discrimination pour ressentir ce qui se passe, accepter les perceptions, les sensations, les pensées, les émotions.

Reconnaitre son essence vivante dans l'expression corporelle de l’instant présent.

Énergie de vie

L’énergie de vie pulse sans cesse en nous.

La dynamique ludique de la danse tantrique explore notre potentiel vital.

Cette vie qui pulse en nous, permet de se centrer, de renouer avec la créativité potentiellement infinie, de permettre l'émergence de perceptions plus subtiles que les perceptions habituelles.

La danse tantrique permet de se laisser surprendre à chaque instant par l’énergie vitale présente au sein de chaque recoin de nos cellules.

Le medium préférentiel de cette énergie de vie est la respiration qui connecte l'individu à son environnement.

Respiration

Chaque mouvement est respiré ou plutôt chaque respiration est un mouvement.

La respiration guide la forme, la densité ou la subtilité et la coloration de l'expression corporelle.

Avec une respiration douce et naturelle vous entrez dans le flow du mouvement, l'attention est exclusivement focalisée sur ce qui se passe dans l'espace occupé par le corps, sur ce qui est en train de se faire dans le temps présent.


 

Ainsi connecté à l'intégralité de votre corps et de votre présence, le lâcher‑prise émerge de lui‑même.

Lâcher‑prise

Le tantrisme nous propose d'oublier celui qui fait pour faire l'expérience directe de l'acte.

Danser intuitivement est un moment de lâcher‑prise dans lequel se libèrent le stress, les tensions physiques et psychiques.

Lâcher‑prise c'est se laisser être, laisser l'être respirer, laisser la respiration s'exprimer.

Se reconnaitre dans la force féminine et masculine et dans la vulnérabilité féminine et masculine présentes en chacun et chacune de nous.

Alors que la vie quotidienne est une suite d'actes s'enchainant sans cesse, la danse‑tantrique induit naturellement une alternance d'immobilité et de mouvement. L'expérience intérieure dans le mouvement et l'expérience extérieure dans l'immobilité.

Dans une spirale se générant elle‑même, la danse tantrique mène de la créativité à l'expérience intérieure et de l'expérience intérieure à la créativité.

Créativité

Le mouvement naturel libéré ose la liberté, permet la créativité, s'ouvre à la sensualité qui est prendre du plaisir aux sensations.

L'exploration des fondements du mouvement élargit la gestuelle et l’expression pour leur apporter une présence et une intensité nouvelles.

La perception sensible du mouvement conduit à ouvrir le cœur et à exprimer la profondeur de l’âme à travers la danse. L'expression sensible du mouvement intérieur conduit à danser en osant montrer ce qui émerge du plus profond de soi.

Développer son potentiel créatif révèle à soi‑même ce qui nous anime et donne la liberté d'oser le montrer.

L'ouverture à une vie plus vaste et enrichie.

La manière d’être à soi‑même et au monde se libère et la créativité personnelle s'exprime avec plus d'intensité.

Laisser résonner la créativité dans l'impulsion juste du geste incarne qui nous sommes dans notre entièreté et notre vérité.

Déformatage

Le tantrisme pose une attitude sociétale à la fois libre et responsable.

Broyée par l’accélération de l'émergence technologique et du schéma imposé productiviste‑consumériste, l’humanité s'est éloignée d'elle‑même, a perdu sa clarté, son cœur et sa raison d'être.

Le tantrisme nourrit une vision différente de l’humanité.

Le tantra enseigne que tout modèle entrave l’expression naturelle qui nous est individuellement propre. Sans modèle à imiter, la créativité naturelle se manifeste et le corps trouve sa propre danse.

Seules comptent l’émotion et l’expression de soi, le réveil de notre propre énergie vitale, de notre propre sensualité. La danse tantrique c'est laisser l'énergie vitale circuler, se laisser surprendre par l'intelligence naturelle du corps qui sait trouver son propre chemin vers l'extase.

Une danse codée comme les danses habituelles que ce soit le tango, le rock, le classique, autant que les danses libres en discothèque se plient à une forme imposée. C'est toujours une imitation ou un désir par exemple de séduction ou de montrer son appartenance à un groupe.

Dans cette forme imposée, l'entièreté de l'être est sous contrôle, bridée par les conventions et le convenable.

Le corps autant que le mental et les émotions sont emprisonnés. Ce sont des objets utilisés dans un but.

Il est possible de choisir plutôt d'entrer en relation avec soi‑même. Aimer et se sentir aimé de soi‑même. Le corps, libéré et nourri par cette liberté, s'assouplit, s'émerveille lui‑même et fonctionne joyeusement.

Bienfaits

Quand le corps fonctionne joyeusement, il se fortifie et le système immunitaire focntionne mieux.

La régénération tissulaire et organique est stimulée.

En développant l'intelligence naturelle du corps la danse tantrique développe la coordination et l'adaptabilité, permet le relâchement des tensions physiques, comme les contractures et des tensions psychiques, comme les traumatismes. Elle affine les perceptions et la sensibilité.

Nous voyons s'ouvrir tout un champ nouveau avec une plus grande stabilité physique et psychique et la perception d'une rythmicité interne et d'une globalité.

La conscience gestuelle rendue consciente renforce et développe la présence à soi et à l’environnement.

L’utilisation de la respiration consciente assouplit et renforce le diaphragme. L'équilibre s'en trouve amélioré avec une meilleure récupération du poids dans les appuis et la tolérance à l'effort est considérablement augmentée.

La colonne vertébrale s'assouplit et une impression de fluidité des mouvements s'installe.

Un corps qui se délie et qui exprime sa créativité à partir de l’impulsion de son mouvement intérieur.

La joie, la vitalité et la confiance en soi ainsi acquises favorisent la compréhension de l'émotionnel et un terrain psychologique plus stable.

Les engrammes négatifs et les zones d’ombres s’éclairent et se transforment. Le corps, le psychisme et la dimension spirituelle s'accordent. La confiance en soi grandit et l’identité se déploye harmonieusement.

La danse tantrique montre un nouveau rapport au corps. Ces changements de perceptions de soi conduisent naturellement à un relationnel harmonieux.

La danse tantrique ouvre au plaisir, ouvre à l’autre et à soi‑même.

Relation

La danse tantrique crée une relation authentique à soi. Cette vérité personnelle révélée permet de s'autoriser librement l'authenticité du partage.

La présence à soi et la présence aux autres devient un art de vivre et d'aimer.

Art de vivre et d'aimer

La danse tantrique méditative est un art de vivre se propageant à notre quotidien.

Comme le propose le tantrisme traditionnel, marcher, manger, bailler, chanter, travailler, cuisiner, masser, rencontrer un ami, communiquer, faire l'amour, materner, faire du sexe, enseigner, danser… chaque acte de la vie quotidienne devient une méditation, une connection à soi, à l'autre et à l'environnement. Une occasion de se fondre dans l'inconnu au‑delà de l'expérience commune.

La vie devient ludique avec l'innocence de la maturité, pleine de joie et de délicatesse.